Publié : 9 octobre 2012
Format PDF Enregistrer au format PDF

Organiser une soirée d’observation


Préparer une soirée d’organisation, c’est appliquer « en vraie grandeur » ce qui a été étudié en classe, c’est mettre en évidence auprès des parents les connaissances des enfants, c’est donner à une activité scolaire une « publicité » non négligeable, c’est insérer l’école dans son village, son quartier, dans le monde culturel.

Il faut :

consulter une carte du ciel, un logiciel de cartographie donnant le ciel du soir retenu, un atlas astronomique, une revue.

Etablir un programme tenant compte de la météo et du matériel disponible.

Choisir un site évitant la pollution lumineuse et les turbulences thermiques.

Situer la Lune en évitant la pleine lune qui masque le ciel. Par contre, la Lune en quartier ou en croissant est facilement observable avec des jumelles et de nombreux détails sont bien visibles en particulier le long du terminateur.

Limiter le programme et le temps d’observation. On n’apprend pas le ciel en une soirée !

Préparer le matériel :

- Les jumelles : pour la Lune, les planètes. Pour avoir une vue stable, penser à poser les lunettes sur l’extrémité d’un manche à balai.

- Les lunettes : pour la Lune et les planètes. Attention à leur trépied qui est souvent peu stable. Privilégier une monture équatoriale à une monture alt-azimutale bien plus facile à manipuler.

- Les télescopes : pour le ciel profond. Le modèle le plus répandu est le 115/900 facile à utiliser et d’un coût raisonnable ( 400 € ) . Attention à exposer le matériel au « froid de la nuit » au moins ¼ heure avant le début de l’observation pour éviter condensation et buée sur les oculaires et les miroirs.

- Le matériel accessoire mais indispensable : une lampe de poche équipée d’un filtre rouge (le rouge n’agit pas sur la pupille), une lampe de poche puissante si la séance porte sur l’apprentissage des constellations (le faisceau lumineux devenant visible pour de nombreux spectateurs quand on vise une étoile), des vêtements chauds (même quand il a fait chaud pendant la journée, les nuits peuvent être fraîches), de quoi boire et grignoter (c’est aussi un moment convivial), des couvertures ou des sièges inclinés pour observer confortablement.